Bonjour, je suis Colin du Mont et je suis prêt à vous photographier.

La Bretagne m'a adopté en l'an 2000. Bien que les débuts n'étaient pas forcément facile, ce travail à me faire accepter par les locaux m'a permis de bien cultiver cet univers qui fait qui je suis aujourd'hui.

À l'origine, je suis styliste. J'ai fait mes premiers pas dans l'univers de la mode dès 2004 avec un grand rêve : créer les costumes de cinéma fantastique. C'est un monde étrange et particulier qui nécessite une très grande force de caractère et une certaine forme de méchanceté pour y arriver. Trait qui ne fait pas parti de ma personnalité. Mais j'ai eu la chance, grace à mon frère qui était étudiant à l'ESRA Bretagne (École Supérieur de Réalisation Audiovisuelle) de réaliser une partie de mon rêve qui était de créer de costumes pour le cinéma, et même de réaliser quelques maquillages FX gores, parce que j'adore modeler et transformer.
Au fur et à mesure des années, je me suis rendu compte que j'aime vraiment énormément les costumes de cinéma, mais ce n'est pas cela qui me faisait vibrer. Non car créer un costume, ce n'est que créer un élément de décors mais cela ne me permet pas à moi d'intégrer les univers fantastiques qui me font rêver.
C'est là que je me suis rappelé de la première voie que je voulais emprunter : la photographie.

En effet la photographie à cet avantage de pouvoir représenter tous les univers, de partager la vision du monde du photographe, le rendant acteur mais aussi et surtout de garder une part de mystère qui fait que tu vivras l'histoire que tu imagines sur une photo, histoire différente de celle imaginée par la personne juste à côté de toi.

Je n'ai pas choisi initialement la photographie car les photographes auprès desquels je m'étais documenté, m'expliquaient que le numérique arrivant, tout le monde serait équipé d'un appareil dans sa poche et le métier allait mourir. Ce n'était qu'à moitié vrai, car ils n'avaient pas pensé que le métier allait se réinventer, et que la photo numérique est un véritable métier qui nécessité un savoir faire.
Qu'à cela ne tienne, j'ai pu développer mon univers graphique grace au monde de la mode et me suis formé seul, avec rage et acharnement au métier de photographe.

En 2019, j'ai couvert le Motocultor Festival à Saint-Nolff (Bretagne) pour le compte du webzine MetalNews. Il s'agit d'un festival du genre musical que j'affectionne tout particulièrement : le métal. Vous pouvez lire le Live Report de MetalNews sur cette page.

En fin 2017, le romancier S(a)ad Jones, auteur du roman métal "Violent Instinct", entre en contact avec moi pour me présenter son ouvrage. C'est en discutant de notre passion commune pour le genre musical "metal" qu'il me confie adorer les photo que j'ai fait des groupe Opeth et Candlemass au Motocultor Festival 2017, pour ma façon de jouer avec les lumières, et me dit qu'il serait intéressé pour que nous fassions une session photo pour la promotion de son livre. Je lui ai donc proposé un contrat d'exclusivité, qu'il a accepté et de là, nous avons commencé dès février 2018 à travailler ensemble. Vous pourrez trouver son roman disponible ici.