B

Bienvenu sur la page consacrée aux NFTs. Je crée du NFT à partir de mes photos, une manière sécurisée de miser sur l’art.

Si vous ne connaissez pas, je vais essayer de vous expliquer grossièrement pour que vous ayez une idée. Mais c’est bien plus complexe que cela. Si vous connaissez déjà, vous pouvez vous rendre directement sur ma page OpenSea.

Un NFT qu’est-ce que c’est ?

NFT est l’acronyme de Non-Fungible Token. C’est à dire un jeton non divisible. 
Si vous n’êtes pas de la partie, cette explication doit être assez obscure. Il s’agit d’un élément lié aux crypto monnaies, comme le fameux Bitcoin, mais ici elle se trouve sur la blockchain de l’Ethereum.

C’est quoi la blochain machin-truc ?

C’est là que ça se complique, je vais essayer de faire simple. La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations sécurisée, sans “organe central de contrôle”. En somme, elle est le fondement du web décentralisé et par extension de la finance décentralisée. Cette fameuse économie “parallèle” qui repose sur des données entièrement numériques. De vous à moi, sans appartenir à une quelconque blockchain, votre banque fait la même chose en générant de l’argent virtuel qui sera payé virtuellement avec votre carte de crédit en plastique. La différence est qu’ici la crypto monnaie n’est gérée ni contrôlée par aucune banque mais surtout, chaque “token” est inscrit dans cette chaine virtuelle infalsifiable. Cela veut dire que si vous décidez à vous mettre à acheter du Bitcoin (par exemple), chaque fragment de Bitcoin que vous avez à d’inscrit son parcours complet depuis sa création, jusqu’à vous. Chaque fragment ? Oui car un bitcoin peut être divisé jusqu’au millionième, sa plus petite unité étant le Satochi. Satochi en référence au créateur de cette technologie, mais là n’est pas le sujet.

C’est quoi le rapport entre le bitcoin et le NFT ?

Aucun, puisque le NFT repose sur la technologie de l’Ethereum. L’Ethereum est lui aussi divisible comme le bitcoin. Pour le moment, si vous voulez une image, l’Ethereum est au Bitcoin ce que le lingot d’argent est au lingot d’or. 

Pourquoi le NFT veut dire qu’il n’est pas divisible si l’Ethereum est divible ?

Ce qui fait la force de l’Ethereum, c’est que sa technologie, très différente du Bitcoin, lui permet de faire beaucoup de choses différentes. Et parmi ses différentes applications, celle qui nous intéresse, le NFT.
En gros, certain spéculent sur l’or, d’autre sur la bourse ou l’immobilier et pour d’autres encore sur la monnaie virtuelle. Le NFT est un moyen moderne d’investir dans l’art.Seulement le NFT N’EST PAS une monnaie. le NFT est une oeuvre à part entière et c’est pour cela qu’elle n’est pas divisible.

Et comment ça marche ?

On en vient enfin à ce qui nous intéresse. L’oeuvre NFT est inscrite dans la blockchain. Ce qui veut dire que lorsque vous l’achetez, non seulement l’oeuvre vous appartient, mais en plus la blockchain est un certificat d’authenticité. Ainsi, je crée une oeuvre, je la vend à un premier collectionneur, je suis donc le premier maillon, le collectionneur le second. Si ce dernier voit que ma cote grimpe, il décide de revendre l’oeuvre et se faire une plus-value. Le nouvel acquéreur devient un nouveau maillon et ainsi de suite. Lorsque l’on veut connaitre l’historique du NFT, il suffit de regarder la chaine et de remonter jusqu’à la création, ce qui permet de vérifier l’authenticité de l’oeuvre.

Pourquoi ne pas passer directement par un marchand d’art ?

Ce choix est simple : avec la conjoncture Covid-19, il est très difficile de se déplacer partout, à la rencontre des galeristes. Mais il est surtout plus difficile de visiter les galeries. Cette alternative est un bon compromis pour avoir les moyens techniques d’investir dans l’art, tout en ayant une preuve d’authenticité de l’oeuvre.

Mais tu vend une simple image JPEG, moi je veux investir dans une vraie oeuvre

Et c’est justement là où je veux en venir, il ne s’agit pas d’une simple image, mais bien d’une oeuvre originale, créée par mes soins, à l’aide de mon appareil photo. Les séries vendues en NFT seront réservées exclusivement aux NFTs. Elle ne seront aucunement rééditées pour être vendue en tableau dans une galerie ou autre.

Parlons de ces NFTs

Ma démarche en tant que créateur de NFTs n’est pas simplement de vendre des tirages virtuels. Certaines oeuvres sont destinées à être en petite série. Les collectionneurs recevront avec un tirage de l’oeuvre avec un certificat d’authenticité numéroté. D’autres sont destinées à être de très petites séries, voir des tirages uniques. Le prix des oeuvres le permettant, elles seront éditées en tirage d’art avec certificat d’authenticité numéroté. Ainsi le collectionneur aura la version numérique ET la version physique de l’oeuvre.

Comme vous l’avez compris, les photos vendues en NFT sont donc des tirages réservés exclusivement au monde du NFT. Vous ne les trouverez nul part ailleurs.

Vous pouvez donc suivre le projet directement sur la galerie dédiée qui évoluera avec le temps.
Et sinon, je vous invite à visiter simplement la galerie photo du site.

%d blogueurs aiment cette page :

Ce site utilise des cookies  pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Plus d’informations

Ce site utilise des cookies  pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible.

Fermer