You can enable/disable right clicking from Theme Options and customize this message too.
logo

Biographie

Colin du Mont est un artiste français qui se qualifie de créateur d'images. Passionné par les couleurs, les lumières et les contrastes depuis qu'il est enfant, il voit le monde comme une gigantesque oeuvre en perpétuelle création.

Né au milieu des années 80, il à d'abord grandit jusqu'à ses 14 ans entre Auvers-sur-Oise, ville devenue célèbre par le peintre Vincent Van Gogh qui y est enterré près de son frère Théo et la Normandie, sur le Mont Colin au dessus du petit village de Saint-Hilaire-le-Châtel.
Déjà tout jeune il était différent de ses camarades : il s'émerveillait de découvrir tout ce que la science pouvait apporter de magique dans ses yeux d'enfant, préférant démonter la boite à musique de sa mère ou tout objet mécanique afin d'en comprendre les secrets.
En l'an 2000, sa famille s'installa dans une petite commune bretonne, Etel, où la transition lui fut difficile. Il vécut un véritable choc des cultures. c'est alors qu'il s'enferma dans une bulle imaginaire, un monde fantastique à la fois chargé de la féérie et des légendes celtes, mais également un monde plus sombre, plus "gothique" où règnent les mystères et un goût pour le paranormal et l'ésotérisme. Ces univers se complétant comme le Yin et le Yang de la philosophie chinoise.

A force d'évoluer dans des univers parallèles au monde réel, tout en continuant à se passionner pour les sciences et la technologie, il voulu aller en école de photographie afin de raconter des histoires en images. Il se renseigna auprès de plusieurs photographes qui le découragèrent car, le numérique se développant de plus en plus, les gens auront tous un appareil dans leur poche et le métier risque fort de voir de nombreuses personnes mettre la clef sous la porte. Il rejoignit alors une école de couture à Vannes, branche manuelle et artistique qui lui plaisait aussi, non pas par amour de la mode, mais par amour pour la création et la transformation de matériaux, en vue de raconter des histoires et faire des costumes de scène. Ce parcours était également compatible avec sa féérie.
Il fit donc une école de couture flou, puis une école de costumier/habilleur dans les métiers du spectacle, rejoignit le GRETA de la Mode à Paris pour être formé au métier de chapelier-modiste, se spécialisa par la suite dans le corset puis fini par une école de stylisme. Il participa à divers évènements à travers la France pour se faire connaitre du publique mais quelque chose lui manquait...
Son petit frère, également épris d'image s'inscrit aux cours de photographie des beaux art de Lorient et la passion dormante de Colin se révéla de nouveau.
Parti en école de cinéma, le petit frère de Colin le fit participer à des courts-métrages en tant que maquilleur FX ou chef costumier selon les besoins.
Se retrouver entouré plusieurs fois de gens créatifs dans l'image, la vidéo, le jeu d'acteur fut trop insoutenable pour Colin. Sa famille s'en rend compte et profita d'un de ses anniversaires pour lui offrir son premier Reflex. Aujourd'hui il se sent enfin complet dans son art et peut enfin créer des histoires et les figer.

Ce site utilise des cookies  pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Plus d’informations

Ce site utilise des cookies  pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible.

Fermer